Déjà  client ?
Identifiez-vous.
mot de passe oublié ?
Articles
Marques
Categories
Conseils de pro

Morgan Calu
« Pour l'ouverture, je privilégie des minnows genre Chubby aux coloris voyants comme le "hot tiger", "visible trout" ou le "bone". Bien visibles, ils captent l'attention des truites et provoquent l'agressivité des salmonidés, particulièrement en début de saison quand l'eau est teintée »Morgan CaluTeam Illex
Mathieu Schwartz
« La pêche de la truite aux vairons nécessite une canne avec une action de pointe bien marquée de 2,70 à 3m, d’une puissance de 6-20g voir légèrement supérieure pour les pêches de début de saison qui nécessitent des plombées plus importantes pour résister aux eaux vives. Un moulinet de taille 2500 rempli de fil fluo 22/100 en début de saison puis un fil plus discret en cours de saison quand l’eau sera plus claire. Pour le bas de ligne, optez pour la discrétion et la résistance avec un fluorocarbone de 16 à 18/100. Préférez des hamecons triples de taille 8, 10 ou 12 (suivant la taille du vairon) de couleur bronze pour ne pas effrayer les salmonidés. »Mathieu SchwartzPecheur.com
Gael Even
« Pour l’ouverture, j’opte pour une cuillère qui ne vrille pas le fil grace à son émerillon baril, qui ne s’accroche très peu aux obstacles et qui tient même dans les veines d’eau les plus tendues : voilà ce qui fait que j’utilise souvent le Spin Shad pour rechercher les belles truites de début de saison. »Gael EvenTeam Sébile
Olivier Bernasson
« L’ouverture de la truite à la mouche est souvent délicate selon le temps et la région. Sauf à avoir la chance de croiser une belle éclosion de March Brown je débute au streamer vairon ou en nymphe au fil en peignant les petits courants et les retournes. Si un rayon de soleil est présent au milieu de la journée je ne pourrai m’empêcher de promener une sèche type oreille de lièvre ou émergente chevreuil sur les bordures. Mais l’ouverture, si elle propose rarement une journée très productive à la mouche, est avant tout l’occasion de remettre enfin les pieds dans l’eau et de retrouver les amis autour d’un casse-croûte convivial. »Olivier BernassonFondateur de Pecheur.com
Julien Miot
« L'ouverture de la truite coïncide naturellement avec la fonte des neiges qui a tendance à gonfler les cours d'eaux pyrénéens que je fréquente. Le Spearhead Ryuki peut alors entrer en jeu et grâce à ses diverses tailles et grammages, celui-ci nous permettra de pêcher dans toutes tailles de rivières. »Julien MiotTeam Ultimate Fishing
Ludovic Briet
« Pour réussir son ouverture, tout d’abord faire un inventaire de qui sera nécessaire (voir check-liste ci-dessus). Choisir des parcours sans fonte des neiges, de préférence ensoleillés et surtout les moins fréquentés en ce jour de grande affluence. Privilégiez les heures chaudes où les truites seront plus actives qu’aux premières heures du jour. Prenez le temps d'observer l'activité de la rivière, Pêchez en premier la bordure sur laquelle vous marchez (une fario peut se cacher juste sous vos pieds), utilisez des leurres que vous connaissez et dont vous maitrisez parfaitement l’animation. Pour la pêche aux toc, ayez aux moins deux appâts différents (vers et teignes). »Ludovic BrietTeam Pezon et Michel
Ludovic Bigot
« Depuis plusieurs années j'ai pris pour habitude de faire l'ouverture sur les petits ruisseaux du Cotentin et j'ai remarqué que les truites se jetaient plus facilement sur des poissons nageurs de petite taille sur ces postes. Le Rigge 35F de chez Zip Bait se défend très bien dans cette situation et il a un petit plus, il est flottant c'est donc plus simple pour les endroits encombrés de le laisser filer là où bien souvent se postent les belles mouchetées. »Ludovic BigotTeam Ultimate Fishing
Stéphane Durand-Robin
« Si vous pratiquez le no-kill ou le prélèvement raisonné, l’accessoire indispensable est une épuisette type raquette fixée dans votre dos avec un mousqueton magnétique pour ne pas vous gêner en action de pêche. Pensez systématiquement à vous mouiller les mains avant de toucher Dame Fario pour préserver son mucus protecteur et écraser les ardillons de vos triples ou changez-les pour des hameçons simples. »Stéphane Durand-RobinPêcheur.com
Lionel Armand
« Ne pas s'embâler : le métabolisme des poissons est dépendant de la température de l'eau, donc plus l'eau sera réchauffée, plus le poisson aura faim. Attendez les heures les plus chaudes si vous voulez attraper quelques truites. Utiliser des appâts conséquents pour décider la truite : vers et teignes conviennent bien et changez-les régulièrement : un appâts qui bouge c'est une truite qui mord ! Pêchez au ralenti : utilisez des plombées assez lourdes. »Lionel ArmandTeam Pezon et Michel
Mathieu Schwartz
« Les casques sont plus adaptés pour prospecter les trous à l’aplomb de la canne, alors que les godilles vous permettront de prospecter à plus grande distance en faisant rouler le vairon sur de grandes dérives. N’oubliez pas d’ajouter un émerillon baril pour éviter que votre bas de ligne ne vrille sous l’action du vairon et privilégiez autant que possible les vairons vivants beaucoup plus attractifs et résistants lors des lancers que vous transporterez dans une vaironniere. »Mathieu SchwartzPêcheur.com
Yannick Cordier
« L'ouverture de la truite est souvent synonyme de petite nuit et de longue journée de pêche... Nous allons lancer plusieurs centaines de fois nos leurres ou nos èches durant ce week-end tant attendu. Je fais donc particulièrement attention au fil que j'utilise : sa résistance à l'abrasion, sa fluidité et sa tenue dans le temps sont des critères importants qui participent au succès de notre ouverture. Quelle galère quand on perruque sur un poste plein de promesses ou que l'on casse sur un poisson un peu plus combatif que les autres ! Pour ma part, je fais confiance à YGK et plus particulièrement au Nitlon trout Glen pour la pêche au leurre. »Yannick CordierTeam Ultimate Fishing
Eric Despalin
« L’Original Floatter 3 ou 5 cm sont parfaites pour prospecter les zones encombrées : laissez-les dériver sous les branches basses avant de les récupérer. Optez pour des couleurs imitatives : "BJRT", "BVA" et "GJTR ": vous ne le regretterez pas ! Un petit crank tel que le Ultra Light Crank 3 cm en couleur "TR" et "AYU" sera très utile pour descendre rapidement et pour taper sur les rochers afin de déclencher l’attaque des truites léthargiques ; si l’eau est chargée : optez pour une couleur flashy : "FT", "SHP" ou "SP". »Eric DespalinTeam Rapala
Fabian Viscontini
« Peu de personnes pêchent la truite avec un lipless et pourtant c’est un leurre passe-partout par excellence. En début de saison, je dois vous avouer que j’ai un petit faible pour le coloris « Chartreuse Rootber ». Si vous aviez donc quelques réticences sur l’utilisation d’un lipless pour pêcher la truite, n’hésitez surtout pas à les tester à votre tour. Ce leurre m’a permis, à maintes reprises, d’attraper de beaux poissons ! »Fabian ViscontiniTeam Lucky Craft
Lionel Armand
« Ne pêcher en mouches sèches qu'aux heures les plus chaudes de la journée (de 13h à 15h) et si l'état de la rivière si prête. En mars, les deux tailles de mouches de type éphémères à avoir sont les Baetis rhodani en H14 et Rhitrogena en H10. Même montage pour les deux: corps et soie de montage marron foncé, ailes en chevreuil pour les courants et cul de canard ou lièvre pour les plats. S'il y a du vent, préférez les culs de canard sur les plats, la brise au raz de l'eau animera les fibres de votre imitation qui sera rendue plus réaliste. Après un refus ou un dragage, soit changer de mouche soit l'humecter pour la rendre plus lourde et la faire couler légèrement. Enfin, attachez vos boîtes à mouche à votre gilet, avec les mains crispées par le froid : il pourrait arriver malheur ! »Lionel ArmandTeam Pezon et Michel
Nicolas Cadiou
« Depuis plus de 20 ans, je fais l'ouverture sur les rivières bretonnes avec de bons amis, c'est toujours un plaisir énorme et généralement les truites se montrent coopératives avec nos poissons nageurs. Ces 3 dernières années, j'ai pris l'habitude de remplacer systématiquement les hameçons triples qui équipaient d’origine mes leurres par des hameçons simples Decoy Single 29. Je prends au moins autant de truites et je n'en blesse plus comme c'était souvent le cas auparavant avec le deuxième triple qui s'accrochait dans l’œil ou dans les ouïes. »Nicolas CadiouTeam Ultimate Fishing
Ludovic Briet
« Il existe autant de cannes aux toc que de types de rivières à truites. Pour les baroudeurs de ruisseaux encombrés qui pêchent sans dérives entre les arbres je conseille la Pur Tactile à fil intérieur pour le premier tiers (scion). Pour des dérives naturelles avec des niveaux d’eau normaux, la Feather Weight 390 sera l’atout de tous pêcheurs aux appâts recherchant une canne technique, très sensitive et haut de gamme. »Ludovic BrietTeam Pezon et Michel
Benjamin Castets
« En arrivant au bord de l'eau, gardez l'esprit ouvert et sachez varier les plaisirs. Mais la discrétion doit-être votre arme secrète, alors ajoutez un morceau de fluorocarbone en 16/100 pour pouvoir les leurrer. »Benjamin CastetsTeam Rapala
Benigne Ampaud
« La pêche de la truite au poisson nageur s’est fortement démocratisée ces dernières années, pour autant, beaucoup de pêcheurs ont trop tendance à penser que la nage du poisson nageur en "lancer ramener" suffit à provoquer des attaques. Quand la pêche est facile les truites sont attirées par cette nage linéaire, mais quand elles ont le nez derrière les cailloux ou que la pression de pêche est forte, c’est le moment d’optimiser son action de nage et d’utiliser le courant à son avantage. Une façon très efficace est de lancer en amont de la rivière et de laisser le courant faire une grosse partie du travail. Il vous suffira juste de donner des coups de scions tout en moulinant pour ramener le trop plein de bannière. De ce fait, le poisson nageur va descendre à la même vitesse que le courant tout en tressautant. Les flancs de ces petits leurres vont donc donner un éclat de couleur qui va déclencher l’attaque opportuniste de nos belles farios. »Benigne AmpaudCompétiteur
Lionel Armand
« Quand les eaux sont teintées et à fort débit, privilégiez les amortis: l'eau y devient plus chaude et la truite privilégie ces abris au courant. Utilisez du fil fluo en corps de ligne et une pointe en monofilament. Pour vous faciliter le suivi de votre ligne, n’oubliez pas l’indispensable guide fil: il en existe de toutes formes et couleur dont le très économique et ancestral morceau de laine rouge. Pensez également à mettre un émerillon si la rivière est puissante ou l'appât volumineux. Régler toujours avec excès la distance du guide fil à l'hameçon en fonction de la profondeur du coup de pêche, puis si vous grattez ou accrochez le fond, descendez de quelques centimètres votre repère pour réaliser un deuxième passage naturel de l'appât sur le fond à hauteur des truites. »Lionel ArmandTeam Pezon et Michel
Gaël Rognant
« Pour l'ouverture mon choix est déjà fait : un Buffet S43 de Tackle Housse. Ce leurre fût pour moi une véritable révélation l'année dernière. Les résultats obtenus avec ce leurre m'ont tout simplement bluffé, les truites en sont complètement folles et pas seulement car ce leurre ma valut un magnifique combat avec un saumon qui me donna du fil à retordre ! Bonne ouverture à tous ! »Gaël RognantTeam Ultimate Fishing
Faustin Falcon
« Etant originaire du "pays des sources": la Lozère, je suis habitué depuis ma plus tendre enfance à y retourner pour l’ouverture de la truite. J’y pratique une pêche traditionnelle au toc, au vers de terre, préférant parcourir les nombreux affluents des rivières "stars" du nord du département (la Truyère ou le Bès) moins fréquentés les jours d’ouverture. Pour avancer dans ces petits ruisseaux de gorges dont l’accès est parfois difficile, j’emploie une canne téléréglable qui me permet la meilleure adaptation aux différents postes rencontrés. Le chemin parcouru dans la journée étant parfois important sur ces berges pentues, il est très important d’avoir des chaussants confortables qu’il s’agissent d’une paire de bottes ou cuissardes ou de chaussures de marche imperméables accompagné de guêtres qui sont souvent suffisantes pour les maigres passages dans l’eau que je suis contraint d’effectuer. Même si le résultat est souvent incertain et dépendant des conditions climatiques, je continue d’attendre avec hâte cette première occasion de la saison de rencontrer de belles « farios ». »Faustin FalconPecheur.com
Eric Despalin
« Pour une bonne ouverture, tout d’abord ne pas négliger les traditionnelles cuillers Vibrax Hot Pepper taille 2 que j’utilise en début de partie de pêche sur les poissons actifs en couleur "SYR" (argentée). Si il y a trop de soleil, je passe alors en coloris "GYR" (dorée) en taille 1 plus discrète. Pour les leurres durs, le classique de chez classique Countdown 3cm ou 5 cm sont les archétypes même des leurres à truites, à utiliser sans modération dans tous les coloris imitatifs ("MD", "MN", "BJRT", "BVA" et "GJTR"). »Eric DespalinTeam Rapala
David Mailland
« Il n’est pas facile de tirer son épingle du jeu lors des premiers jours de l’ouverture de la truite tant la fréquentation est importante. C’est pourquoi il est nécessaire de bien travailler ses animations et d’utiliser des leurres efficaces. J’utilise un B’Freeze 65 SP, en partant sur un magnifique coloris Ghost ("Ghost Raimbow Trout", "Ghost Baby Blue Gill") pour les eaux claires et quelque chose de plus foncé pour les eaux teintés ("Rainbow Trout", "Shrimp Brown"). En action de pêche, je me concentre sur la nage et tente de la rendre la plus irrégulière possible, en alternant la longueur des tirées et la vitesse de nage. Je n’hésite pas à prendre des risques et à lancer mon leurre sous les branches pour tenter de débusquer des poissons moins sollicités. »David MaillandTeam Lucky Craft
David Pierron
« En début de saison, les truites se déplacent peu pour saisir l’appât et fréquent souvent les plats courants: n’hésitez pas à insister sur les postes pour enfin faire le bon passage. Au leurre, pour guider au mieux mon leurre et jouer des courants, j’utilise une canne longue. Cette année, ce sera la Redoutable Flow 260. Les petits minnows sont des leurres idéals pour pêcher ces zones sans poste marqué. Lancez un Gamera 50 SP ¾ aval, laissez la bannière former une boucle, puis moulinez doucement, vous verrez ! Par temps ensoleillé, choisissez des coloris métalliques comme le Metallic Minnow ou Metallic Bleek. »David PierronTeam Pezon et Michel
Alain Foulon
« En ce début de saison, j’utilise le Tricoroll 47HW, qui coule plus rapidement que le tricoroll 47S. Comme l’eau reste relativement froide, il est souvent nécessaire de ralentir les prospections et de maintenir le leurre après du fond ou son action en rolling suffit à déclencher l’attaque d’une truite ; le meilleur moyen pour y parvenir conciste a accompagner la dérives du leurre, canne haute tout en exerçant des animations de très faibles amplitudes et minimalistes. L’emploi d‘une ligne fine (micro tresse 0,006 ou monofilament de 13/1000) facilite ce type de prospection en rivière moyenne. Par eau froide le choix d’une dominante jaune ou dorée est préférable("Aku Red-Gold", "Haku Gold Trout" ou "Chartreuse Yamamé"). S’agissant de l’armement, j’utilise systématiquement des hameçons simples sans ardillon Owner S55BLM. »Alain FoulonTeam Illex
Stéphane Durand
« Plus que 24 heures avant de se lancer à l’assaut de Dame Truite. Pour les plus chanceux d’entre vous ce sera peut-être de belles farios sauvages et pour ceux qui fréquentes des lieux moins propices à une reproduction naturelle : des truites arc-en-ciel (dans ce cas, ayez toujours un leurre souple ou dur de couleur rose : les truites de bassine en raffolent, peut-être par nostalgie des granulés qui les ont fait grossir). Et n’oubliez pas l’heure légale de pêche : ½ heure avant le lever du soleil, pas avant ! Inutile de vous précipiter au bord à 06h50 (à part pour le plaisir), les heures les plus favorables sont en fin de matinée, dès que les rayons de soleil réchauffent légèrement l’eau. Ultime vérification du matériel, consultez la météo, au cas où prévoyez un vêtement imperméable, un thermos de boissons chaudes et tout le monde au lit de bonne heure car la nuit sera courte, mouvementée et pleine de jolis rêves comme une veille de Noël … Bonne ouverture ! »Stéphane DurandPecheur.com

Avis client

[ECISNET11] - (Total:2324 msec) 26/05/2018 04:27:40